Animation

Le SEV, dans le cadre de son activité de protection de ses ressources en eau, a une action de communication et d’animation auprès de l’ensemble des acteurs de ses bassins d’alimentation de captage : usagers, agriculteurs, entreprises, services…

Au SEV, une cellule de protection de la ressource de 3 agents, œuvre en permanence auprès des acteurs de terrain. Elle est composée de :

  • une animatrice de bassin versant
  • une animatrice de périmètre de protection
  • un technicien agricole spécialisé

Agricole

En premier lieu, eu égard aux volumes en jeu, le SEV a développé une communication professionnalisée auprès des agriculteurs du bassin versant, qui ne sont pas le plus souvent sur les Communes desservies en eau, par le SEV.

Il s’agit de faire évoluer les pratiques pour utiliser moins d’engrais (ex : agriculture raisonnée, voire biologique) et de phytosanitaires (herbicides, pesticides : désherbage mécanique, thermique…).

Ces pollutions sont de nature diffuses, sur les 170km2 du bassin d’alimentation de captage de la Source du Vivier, mais les quantités en jeu se concentrent à la résurgence, et font dépasser les normes pour se passer de dénitrification et de traitement des phytosanitaires pour l’utilisation de l’eau de la ressource.

Près d’une demi-tonne de nitrates par jour est éliminée de l’eau de Source par l’usine de traitement du Vivier, preuve qu’il y a un réel excès de fertilisant employé par l’agriculture. De même, des pics de produits phytosanitaires sont observés de temps en temps, nécessitant un traitement spécifique à l’usine, sans quoi l’eau serait par moment en dehors des normes de potabilité. L’objectif du schéma d’aménagement et gestion des eaux de la Sèvre Niortaise et du marais poitevin (SAGE SNMP) est de repasser en permanence sous la barre des 40 mg/l de nitrates dans les nappes.

Collectivités

L’action porte d’abord d’une part sur l’animation auprès des professionnels des collectivités qui entretiennent les espaces verts et la voirie, dans le cadre d’aide à la gestion différenciée des espaces publics.

Mais cette action s’étend aussi auprès des particuliers, grâce aux conseils de quartier, et lors des grands évènements locaux (foire exposition, festivals de biodiversité…)

Education

Enfin, le SEV a une action auprès des jeunes publics, soit en faisant des ateliers, avec des outils éducatifs spécialisés sur l’eau (ex : jeu de l’oie grandeur nature sur l’eau, développé avec la Ville de Niort, « bar à eau » à la foire expo…)

Pour les plus grands, le SEV est également appelé à intervenir depuis les lycées horticoles ou agricoles, de bac pro à BTS gestion protection de la nature, jusqu’aux grandes Ecoles (AGROPARISTECH) sur les grands arbitrages entre usages de l’eau.

Enfin, une action spécialisée de formation en sécurité civile auprès des officiers de Sapeur Pompier (ENSOSP) est menée chaque année.